BIOGRAPHIE

Un champion nommé Takam

Carlos Takam, c’est le symbole de la persévérance. Là où beaucoup se décourageront, lui ne va jamais baisser les bras.  Son parcours est la parfaite illustration de cette envie de gagner. Cette rage de vaincre qui ronge les plus grands champions. Avant de connaitre le ring en Europe, ce natif du Cameroun s’est illustré dans son pays de naissance en 2003 soit une année après ses débuts en boxe. Il a remporté le championnat de boxe amateur dans la catégorie des + de 90 Kg de Yaoundé avant de s’illustrer au championnat d’Afrique d’Abuja la même année. Malgré une défaite en 8eme de final aux jeux olympiques d’Athènes de 2004, ce colosse 1,87 mètre continue de rêver plus grand.  Carlos Takam décide de poursuivre sa conquête en Europe. Direction Bruxelles dans un premier temps. Sur place tout ne se passe pas comme prévu. Comme beaucoup d’autres sportifs avant lui, il est victime de fausses promesses comme il le dit lui-même. C’est mal le connaitre que de croire qu’il va tout laisser tomber. Nullement touché Carlos croit en lui-même et en ses rêves. Ses modèles à lui sont Sugar Ray Leonard et Mohamed Ali et c’est d’ailleurs l’objet d’âpres discussions avec son père grand amateur de boxe aussi et fervent supporter contrairement à lui de George Foreman.

La rencontre  

Il arrive à Paris pour un test match  et fait la connaissance de Joseph Germain  qui le prendra sous son aile et fera de lui un protégé. Il faut dire que Joseph Germain est un entraineur qui a du flair. C’est en regardant les combats de l’ancien  Champion du monde Français, Jean Marc Mormec que Takam repère celui qui deviendra son coach. Dès lors, les entrainements s’enchainent sous la houlette du Coach qui façonne les talents du noble art à la salle de Boxe Noisy-le-grand. Ce dernier ne tari pas d’éloge à l’endroit de Carlos Takam. « Ce que j’ai aimé en lui c’est  cet air déterminé qu’il avait dans son regard. C’est quelqu’un de fidèle  » dit-il de lui. Il apprécie son côté gentil contrairement à l’image que peut renvoyer les boxeurs. Un de ses proches confirme ce côté gueule d’ange. «  Carlos est quelqu’un de très gentil et parfois cela lui joue des tours, je ne cesse de le lui dire ».  Oublié très vite les déceptions de ses défaites  contre le russe Alexander Povetkin et le néo-zélandais Joseph Parker chaque fois à cause de pépins physiques. Il se remet à travailler sa force physique.  Le 29 janvier 2017 à Macao, il bat Marcin Rekowski par KO au 4e round, pour le titre Inter-Continental IBF. En octobre 2017 face à Anthony Joshua, l’arbitre préfère arrêter le match. Cette décision controversée de l’arbitre a emu tous les fans de la Boxe. Carlos descendra du ring sous les applaudissements des 70000 spectateurs présents au Stade de Cardiff. Lui même s’exclama : je ne comprends pas une chose, tout le monde me félicite pour un combat où je suis déclaré vaincu. Joshua lui avait promis une revanche.

Une hygiène de vie saine

Le régime alimentaire est essentiel. La nourriture est la source majeure de cette incroyable énergie. Il importe avant tout, dit-il, de ne pas manger n’importe quoi… Honnie toute junk food, bien entendu, mais ce « n’importe quoi » revêt bien plus qu’une simple allusion aux aliments industriels ou issus de l’agriculture conventionnelle balayés d’un revers de main sans équivoque. Manger bio autant que possible est pour lui un prérequis. Que l’on soit sportif ou pas. Il prendra l’exemple touchant de sa grand-mère qui fête (qui a fêté ses 104 ans)  et n’a jamais mangé que les légumes issus de son champ, sans aucun traitement, entièrement « naturels » n’achetant pratiquement au marché que de l’huile et du sel.

Sinon pour décompresser après un combat, Carlos Takam joue un peu de la guitare pour oublier un temps ce monde de grands colosses qu’est la boxe. Et s’il ne pratiquait pas ce sport qu’elle autre discipline aurait-il aimé faire ? Ce serait du rugby sans aucun doute dit-il. Et dernier détail, il ne faut pas déranger Carlos durant le tour de France car comme il le dit lui-même, « devant la télé durant le tour de France, je ne bouge pas ». Voilà qui est dit.

Quelques dates

Le commencement

Armand Carlos Netsing Takam, né le 6 décembre 1980 à Douala, est un boxeur professionnel franco-camerounais.

Parcours Amateur

Parcours amateur
En 2003, Carlos Takam remporte les championnats d'Afrique de boxe amateur, organisés à Yaoundé, dans la catégorie +91 kg. La même année, à Abuja, il décroche une médaille de bronze aux Jeux africains.

En 2004, il participe aux Jeux d'Athènes et perd en 8e de finale face à l'égyptien Mohamed Aly (32-19).

Début pro

  • Le 10 décembre 2005, il participe à son premier combat professionnel et bat Zinidine Benmakhouf aux points. Après 18 victoires, il enregistre sa première défaite professionnelle le 27 juin 2009 face à Gregory Tony.

Champion !

  • Le 29 avril 2011, il s'empare du titre de champion d'Afrique WBO des poids lourds en battant le nigérian Gbenga Oloukun1 puis, de la ceinture WBF internationale aux dépens du Sud africain François Botha. Il défend victorieusement cette ceinture en battant Michael Grant par KO technique au 8e round, le 24 mai 2013.

La soif de vaincre

  • Le 18 janvier 2014, il combat au Canada contre Mike Perez et fait match nul après 10 rounds. Le 6 juin suivant, il s'empare de la ceinture WBC Silver contre Tony Thompson, ceinture qu'il perd le 24 octobre 2014 par KO au 10e round contre Alexander Povetkin.

    Après 3 victoires consécutives, il est battu le 21 mai 2016 par le néo-zélandais Joseph Parker, invaincu en 18 combats, par décision unanime des juges. Le 29 janvier 2017 à Macao, il bat Marcin Rekowski par KO au 4e round, pour le titre Inter-Continental IBF.

Le grand combat

  • Ce qui devait être un grand combat le fût, le 28 octobre 2017 face à Anthony Joshua, l'arbitre préfère arrêter le match au grand désespoir de tout les amoureux du noble art. Joshua lui a cependant promis une revanche....to be continued
198020032005-20092011-20132014-2017Oct.2017

TITRES

– Champion du monde WBC SYLVER.

– Champion du monde et intercontinental WBF.

– Champion international WBO Afrique.

– Actuel détenteur du titre intercontinental IBF.

 

Statistiques

Combats
Victoires
Victoires par KO
Défaites
Matchs Nuls

0

LAYOUT

SAMPLE COLOR

Please read our documentation file to know how to change colors as you want

BACKGROUND COLOR

BACKGROUND TEXTURE

X